La presse inter­na­tio­nale, en l’oc­cur­rence japo­naise, s’in­té­resse aux élec­tions en Occitanie.

Davantage que le groupe Baylet semble t’il.