À Béziers avec Robert Ménard, nous célé­brons l’es­prit de résis­tance de la France qui ne recule pas face à l’en­ne­mi, mue du goût de la liberté.
Je fais mienne d’ailleurs la conclu­sion de son beau dis­cours : vive la liber­té, vive Jean Moulin, vive la République, vive la France.